Accueil > Masters 2 > M2P Surveillance et Gestion de l'Environnement

M2P Surveillance et Gestion de l'Environnement

Objectifs

logo

Le Master 2 professionnel SGE vise à former des ingénieurs et cadres ayant une culture pluridisciplinaire sur les milieux naturels et leur surveillance spécialisés dans:

  • les techniques de surveillance de l’environnement à partir de réseaux de mesures terrestres et de capteurs aéroportés et spatiaux ;
  •  la synthèse et l’interprétation des mesures de surveillance de l’état de l’environnement (Eau et Air).
  • savoir synthétiser et interpréter des mesures de surveillance de l’état de l’environnement ;
  •  développer des outils et des actions de terrain en vue de la préservation de la qualité de l'eau et de l'air ;
  • concevoir, planifier et suivre les projets (études de faisabilité, dossiers réglementaires)
  • impulser, intégrer et évaluer la prise en compte des impacts environnementaux ;
  •  savoir proposer une démarche environnementale (Système de Management Environnemental) en vue d'une certification ISO 14001.

L'apport du volet spatial (domaine d'excellence de la région toulousaine) est l'un des points forts de cette formation, à côté de son aspect pluridisciplinaire. Le titulaire du master est capable de :

  •  connaître et maîtriser les techniques de traitement et d'exploitation des informations liées à l'environnement ;
  •  maîtriser les techniques et concepts à l’interface entre les domaines de l’hydrologie, la géochimie des eaux et des sols et l’écologie permettant d'appréhender le fonctionnement global de la surface de la Planète et l'impact des activités humaines.

Pour atteindre ces objectifs, le programme utilise une pédagogie active où l’étudiant est conduit à jouer un rôle d’acteur de sa formation (conférences métiers, bureau d’étude appliqué) et ce master privilégie le travail d’équipe comme mode d’apprentissage (nombreux travaux pratiques et bureau d’étude appliqué)
 En termes de compétences transverses, cette formation apporte au diplômé les bases de travail sur le plan des méthodes (travail en équipe, rédaction de mémoire, présentation orale et effort de pédagogie) ainsi qu’une sensibilisation aux liens entre sciences humaines et gestion des ressources naturelles et aux outils nécessaires à une première approche des textes règlementaires.

En termes de compétences complémentaires, cette formation permet au diplômé de maîtriser plusieurs outils ou logiciels informatiques (langage MATLAB et logiciels MAP INFO, ARCVIEW, ACCESS)

Métiers

logo

Les titulaires du diplôme peuvent occuper des emplois de type :

  •  Eco-conseiller
  • Ingénieur en gestion des risques industriels
  • Expert en risques technologiques et naturels
  • Responsable de site de traitement des déchets, de traitement de l'eau
  • Chargé de mission environnement
  • Ingénieur conseil (bureau d'études)
  •  Ingénieur environnement
  • Surveillant de la pollution de l'air
  • Chef de projet environnement
  • Ingénieur pollution atmosphérique

Un certain nombre d’administrations, d’entreprises ou des sociétés de service ont déjà accueilli des stagiaires et/ou employé des jeunes diplômés (cités ci-dessous entre parenthèses). Ce sont :

  •  les industriels de l’espace travaillant sur les capteurs et les plateformes satellitales dédiées à l’observation de la Terre au sens large (CNES et associés) ;
  •  les sociétés de développement proposant des produits dérivés sur la surveillance de l’environnement (CLS,NOVELTIS)
  • les centres opérationnels de prévision (SCHAPI et MERCATOR Océan)
  • les associations agréées pour la surveillance de qualité de l’air (AASQA, par exemple l'ORAMIP ou AIRPARIF et l'ASPA)
  • les services opérant autour de GMES (Global Monitoring for Environnement and Security) en France et en Europe
  • les Administrations, collectivités locales, et agence de bassin (Agence de l'Eau Adour-Garonne, le SMDEA, la direction de l'environnement de la Mairie de Toulouse ou le BRGM, les CETE, la DREAL Midi-Pyrénées)
  • les bureaux d’étude axés sur les problèmes environnementaux (IDE environnement, Calligée, GINGER,
     Recyvalsud et SITA Remediation).

Le master 2 SGE est à vocation professionnelle mais s'appuie sur une équipe pédagogique composée pour moitié de chercheurs et enseignants-chercheurs de différents laboratoires en lien avec la surveillance de l'environnement au sein de l'Observatoire Midi-Pyrénées (LA, CESBIO, GET, LEGOS) et peut donc aussi conduire à une formation à et par la recherche. Les possibilités de commencer une thèse après l'obtention de ce diplôme restent ouvertes. La poursuite en thèse s'appuie sur une allocation ministérielle ou d’autres formes d'allocations (bourses ANDRA, ADEME, BDI, CEA, CIFRE, ..).

Partenaires

liste des partenaires

liste des partenaires

Contenu

7 UEs en tronc commun au premier semestre :Connaissance de l'entreprise, Environnement et société, Techniques de surveillance de l'environnement, instrumentation environmentale, surveillance de l'eau, surveillance de l'air, anglais. 2 UE au second semestre : bureau d'étude appliqué (6 semaines) et stage de 6 mois en entreprise. Chaque UE fait intervenir des professionnels.

Conditions d'admission

Master1 OAC ou Master1 ESE ou équivalents

Evaluation et sélection des dossiers par une commission pédagogique fin Juin

Contacts

Valérie Thouret, Laboratoire d'Aérologie : 05 61 33 27 40, valerie.thouret@aero.obs-mip.fr

David Labat, Geoscience Environnement Toulouse : 05 61 33 26 12, david.labat@lmtg.obs-mip.fr

http://master.sge.free.fr/debouches.html

Pour d’autres informations : http://www.ups-tlse.fr/3SSGE0_71/0/fiche___formation/&RH=rub02